MF / FM.

… Ou de l’ésotérisme déversé sur les foules.

Nous avons dépassé l’âge de l’idolâtrie, et ce recul, que seuls permettent les ans, nous fait regarder avec consternation, comment et combien la jeunesse se fait berner ! Comment et combien, elle est happée par l’envoûtement collectif. Comment et combien, elle est tenue par l’ensorcèlement majeur que représente l’endoctrinement par le biais des idôles. Comment et combien encore, droguée à escient, elle en redemande !
Le talent ou non de l’artiste, fort belle au demeurant, on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre, n’est pas en cause, ce sont les fils de la toile d’araignée psychique qu’elle tisse, qu’il nous apparait impératif de juger et d’évaluer.
Ici, donc « Mylène Farmer au Stade de France » (FM et Sdf, sic). Cette artiste est de manière certaine une « initiée » au sens ésotérique. Les cursives du show-bizness permettent aux « étoiles » d’accéder à toute forme de la dite « Connaissance ». Elle est une amie personnelle de Salman Rusdhie, l’auteur des « Versets sataniques », de la famille Berri-Langmann.
Ce n’est pas rien. Une telle réussite n’est pas l’apanage d’une écervelée. Avoir du monde derrière soi ne suffit pas : cette fille n’est pas une victime, elle figure une héroïne des temps modernes, énigmatique et très au fait de la coloration ésotérique du star-system et de son impact sur les foules. A sa décharge, nous dirons qu’il y a dans ces shows une réelle interrogation existentielle, si ce n’est mystique. Il est cependant peu de dire que cette interrogation a une couleur sombre qui se joue des symboles chrétiens avec une délectation dans le morbide. Chez elle, Le Christ n’est pas ressucité d’entre les morts. Mylene Farmer fréquente le haut du panier de la Jet-Set, celui qui a portes ouvertes et acquaintances avec le pouvoir financier, pouvoir qui n’a pas la foi, pouvoir qui sacralise la science, pouvoir qui, tourmenté, ambigü, toujours entre ombre et lumière, cherche à vaincre la mort, pouvoir qui croit en l’occulte. Les acteurs du pouvoir temporel sont en quête, par le biais de la science et de tout autre procédé, occultisme compris, de preuves de l’existence des plans spirituels. En cela, ce spectacle est un enseignement car de lui giclent proprement les questions que sur les plus « hautes » marches de la franc-maçonnerie, pour ne citer que ce mouvement, les « initiés » se posent. Ce spectacle  éclabousse même de ce questionnement. Il dispense aussi un autre enseignement : celui des résonnances que les peuples ont eux-mêmes sur leur devenir et souligne leur allégeance aux forces qui les dominent. La foi catholique ou foi du charbonnier, dangereuse, car elle signifie l’obéïssance aux paroles du Christ, est mise d’office à l’écart, ce qui est valorisé est désormais la « Connaissance », c’est à dire l’initiation. « Heureux les pauvres d’esprit » disait le Christ, et ceux-ci, « riches de gloire », sont malheureux. Le principe même de l’idéalisation de soi est on ne peut plus périlleux pour l’esprit.

Nous avons là, dans l’Intro du Show, tout, absolument tout ce sur quoi le Nouvel Ordre Mondial fantasme et table : sexe, mort, « Connaissance », parodie de chrétienté défunte, codes occultes …
-L’Oeil de la pyramide qui figure la Connaissance ésotérique et qui est inscrit sur le billet d’ un dollar, Oeil qui scrute et contemple la plèbe  profane, qui n’a pas la Connaissance. Mue par l’orgueil, cette Connaissance prend une tonalité démoniaque.

-Envoûtement par les vibrations sonores graves à la tonalité sombre qui excitent le courant des shakras inférieurs. Portez votre attention aux râles et aux sons infernaux du début.

-La pupille se transforme en « Lumière au bout de couloir ».

-Le crâne et les os, que l’on retrouve chez les « Skulls and Bone » et dans toute loge maçonne même de bas-étage. Il y a les crânes et squelettes visibles et ceux qui apparaissent et disparaissent dans un flash. Je vous conseille de faire des arrêts sur images et vous verrez les crânes, (exemple d’images incrustées de crâne avec des yeux pleins,à 1 minute 40 et 1 minute 44).

-Il y a ici et c’est un point CRUCIAL, une recherche avouée de ce que sont l’âme et la vie, pour s’en accaparer la Source, à savoir la Lumière de ce que l’humain nomme « Dieu ». Les scientifiques, à la solde du N O M, recherchent l’origine de la Vie. Ils en veulent le secret. Ils veulent en être le détenteur.  Le secret à la fois occulte et scientifique. Quel monstrueux blasphème de vouloir pousser le Créateur hors du socle de son inaltérable Gloire…

-Le sexe ambigu des danseurs teinté de SM qui figure une espèce de bisexualité inconsciente qui est encouragée, prônée, valorisée.

– Rouge et noir obsédants (couleurs négatives dans la lecture des auras). Rousseur de la chevelure associée à la sorcellerie (Je parle là de la charge symbolique)

– Inversion : dans « Je suis libertine », hommes en jupes, Elle, en pantalon. Cela caresse dans le sens du poil ces admirateurs « gays », et renforce son statut « d’icône ».-L’idolâtrie de la génisse d’or ! La foule crie « Mylène… »et se courbe devant leur Etoile dans une prosternation collective.

La communion « solennelle » du public avec la Star.-Le culte de la jeunesse Eternelle… Grâce aux soins de beauté, MF a l’apparence physique de son public de 20-25 ans qui l’idolâtre. Quand on sait qu’elle a 48 ans, c’est quasiment de l’ordre du miracle…Un Dorian Gray au féminin. Image qu’a aussi pu avoir une Adjani collagénée dont on voit ce qu’elle est devenue à la post-cinquantaine. – Déïfication de la Science miraculeuse qui offre cette jeunesse artificiellement- prolongée, qui ôte toute idée de transcendance qui ne soit pas corporelle, qui triche sur la condition humaine. L’Homme devient ainsi, à ses risques et périls, son propre Dieu, l’inventeur de la Vie…  La Star est habillée en écorché, avec structure osseuse et muscles révèle sa mortalité .
-Le feu du sabbat.
-La sanctification veaudoresque de la Star, et l’adoration par la foule soumise qui s’auto-hypnotise par sa propre clameur, en plus de ce qu’elle reçoit dans la gueule, sons et lumières, de la scène.
-A l’apparition de la Star correspond une image quasi-mystique, une icônographie d’ apparition de la Vierge, 4 minutes 33… qui se révèle être une démone : à 4 minutes 46, la coiffure dessine des cornes, autre blasphème anti-chrétien. (voir aussi Madonna. MF est surnommée « the french Madonna », dans le monde anglo-saxon)-Un détail qui nous a longtemps échappé : une couronne de croix sur la tête qui figure celle d’épines : double sacrilège… Le duo Christ/Vierge, que ce soit, chez Madonna ou MF, est singé. Le message de la chrétienté est brouillé. La volonté de déchristianisation est avouée. Le magazine gay, « Têtu », il y a une dizaine d’années avait cité Goethe : « Nous finirons bien pas déchristianiser l’Europe »… Charmant. Notons que l’idolâtrie luciférienne atteint beaucoup d’homos, très sensibles à la paillette et à l’obscurité, eux qui prétendent lutter contre l’obscurantisme.

-Décibels qui secouent les tympans, se traduisent en vibrations psychiques, et ne peuvent être soutenus que par de jeunes organismes. Oreilles et cerveau sont gavés.

-Immenses statues de squelettes aux mains immenses singeant le porteur de lumière (Lucifer). Ecorchés rouges et noirs.

-Les signes anti-chrétiens et apocalyptiques des doigts mêmes des spectateurs en ébullition…

– La star s’adresse à un public de 15-35 ans, quand la psyché est encore molle et qu’elle ingurgite toute la nourriture psychique que les « autorités » désirent qu’il absorbe.
et sans doute mille autres choses encore dans le visible et l’invisible qui nous échappent pour le moment…Faites des arrêts sur image, vous verrez la laideur des squelettes et des crânes qui font songer aux démons bouddhistes…
L’affiche du spectacle elle-même est morbide, MF ressemble à une mouche écrasée ou à une poupée désarticulée, tombée sur le bitume, en petite culotte, aux pattes écartées, ce qui renoue avec le sempiternel couple sexe/mort.

Une telle concentration de symboles fait que ces grands spectacles sont tout simplement des rituels de magie appliquées à la masse. La technique aussi est devenue très sophistiquée et la manière de distiller le poison aux masses anesthésiées est sidérante de professionnalisme pervers.

Les spectateurs ressortiront plein les yeux de cette marmite mais porteurs aussi de certaines vibrations dont ils n’ont pas même conscience, ils seront ce que l’on appèlerait « chargé » en terme occulte, autrement dit, « sales ».
Les visions qui se dégagent de ce Show posent l’interrogation des plans spirituels et définissent le degré d’évolution spirituelle de ce monde. Ensuite, l’oeil, symbole illuminatiste, indique combien les élites observent le monde. Cet oeil n’est pas Dieu, il est, répétons-le, celui de l’orgueilleuse Connaissance, de celle qui vous damne. Une chose est certaine, les procédés pour « enchanter » les foules sont devenus très sophistiqués.
Heureusement, il y a un délicieux hic : tout cela est si artificiel, si mensonger ! Quand la divinité descend de son piédestal, qu’elle se retrouve à nu, seule au micro, parmi ce décor faramineux, pharaonique, de fête foraine, il sort de sa bouche, un filet de voix et, pire, patatras, un chapelet de notes… fausses ! C’est hilarant ! Le  Diable se trahit toujours.

Ah, ah, ah !

La seule question à laquelle nous ne répondons pas : La Star est-elle totalement partie prenante, en son âme et conscience, sait-elle de quoi il s’agit, ou est-elle juste un pion ? Ici, la mécanique vocale déraille, la Star est donc humaine, mais ce qui se dégage, l’égrégore comme dirait La Luce, est-il de son propre fait, ou MF est-elle la marionnette d’un système qui la dépasse en totalité ? La récurrence de l’ésotérisme dans les clips de MF tendrait à nous prouver largement le contraire, d’autant qu’elle écrit ses textes et donc élabore son « univers » sorcier. Car il s’agit en effet de sorcellerie.

En conclusion, le Show-business est bien le bras médiatique de l’Ordre Mondial et les Stars ne sont que les esclaves dorés de cet Ordre. En échange de leur « art », ils recevront Gloire et Argent, mais perdront leur âme, car ils sont les pantins aliénés qui sont utilisés pour mater les foules. On voit ce que deviennent les MJ, Elvis ou un Johnny usé qui poursuit ses tournées aux rives de la mort. On attend de voir ce que nous réservent les destinées des MF et autres Madonna.

A votre tour de juger et de voir sur pièce…http://www.youtube.com/watch?v=tpW_4f5WpmA

Ci-dessous, vous avez quelques photos du Show Sdf. Vous noterez nombre squelettes, hommes en jupe (Le Gay JP Gaultier, styliste de MF comme pour la kabbalisto-satanique Madonna), un pannel de détails intéressants etc.
http://www.youtube.com/watch?v=nQyyim-MX_8&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=Sb-M95i1DjQ&feature=player_embedded

Finissons sur un éclat de rires :

La Mylène du pauvre. Le rituel démoniaque fait flop… Le diable, là, est bon enfant !
http://www.youtube.com/watch?v=CB6UE7eRgY4&NR=1

Publicités

6 Commentaires

Classé dans Uncategorized

6 réponses à “MF / FM.

  1. dommage la trame etait intelligente mais les critiques gratuites et inutiles (age, voix…)c'est toujours pareil, vous critiquez avec devotion c'est nul

  2. Merci pour "la trame", elle est essentielle, quant à l'âge et la voix, on peut quand même en rire, non ! Cela dit, je ne nie pas le talent de cette fille, je suis simplement effaré par le mastotonde psychique que sont ces machineries spectaculaires.

  3. Je tire mon chapeau, c'est tellement rare de voir un gay qui a les yeux ouverts sur le monde… Voila mon blog: http://antisheitan.skyrock.com

  4. Ton analyse est PARFAITE!!! wow!!! si seulement les gens pouvaient avoir le souci du detail comme toi, je pense que le monde serait un autre endroit à vivre.

  5. @evok…que d'honneurs ! Nous te remercions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s