Le Ballon rond et la tête au carré !

Tête creuse mais slip portefeuille plein !

Et les Footballeux qui  s’y mettent maintenant !
La Société de Consommation ne cesse de pondre des veaux : des veaux obèses et avachis d’un côté, des veaux musculeux et vigoureux de l’autre… rien de nouveau cependant,  des avatars  du Veau d’Or…
Vous savez, je suis gentil, et  je puis même être Guéfrindli, même si à mon sens, il y a consubstantiellement à l’homosexualité une impasse qui lui est  inhérente, mais ce qui m’insupporte dans ces cercles, c’est cet étalage de viande, toujours la même, ces tablettes de chocolat identiques, ces pitoyables regards entre libido et ténèbres, ces biceps surdéveloppés, car, comme dit l’autre, ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire la grimace…
Ces mimiques bovines qui enchanteraient   jusqu’aux octogénaires onanistes n’enclenchent pas le moindre afflux de sang hors de mon cerveau, si vous voyez ce que je veux dire.
Ce cirque Gué, raciste à la racine, – où sont les vieux gros moches ?- est pour tout dire, pitoyable, grandguignolesque, au mieux, il parvient à éveiller  en mon tréfonds, une compassion sourde, du style :

« Ils en sont là ! ».

La soit-disant Libération homosexuelle s’est en réalité accompagnée d’une Aliénation  proportionnelle (et c’est sans parler de l’effroyable Sida qui a décimé conjointement à la « Libération » des milliers de Gays) …car, qu’y a t’il de plus aliénant que de se définir par sa seule sexualité et de se réduire à elle ?  Et c’est là où le bât blesse, jamais, je ne me serais identifié à mon cul , quelle bassesse !
C’est avoir une  piètre opinion de soi et de l’âme humaine !  Bien que farouche misanthrope je pense que l’Humanité  vaut mieux que les mascarades que la Société de Consommation lui vend à la pelle.
Cette dernière  suggère sans cesse – et vicieusement – aux millions de  « consommateurs », de « vivre leurs fantasmes », comme si cette « liberté » là, celle de « Jouïr de son Vit », était La Liberté des libertés,  alors qu’elle n’en est qu’une dégénérescence.
Si je n’ai pas voulu de l’Hétérosexualité, -fonder une famille, trop peu pour moi- si je n’ai plus voulu de l’Homosexualité, ce n’est cependant  nullement  un choix d’existence que je propose en exemple, cela constitue juste un témoignage qui signale, au passage, pour ceux qui auraient des visées autres sur leurs propres existences, qu’il existe des voies différentes, que je qualifierais de spirituelles, ou de poétiques, qui permettent d’échapper à certains gouffres, et de ne pas céder une vie durant au chant de ces sirènes surmasculines dotées, comme il se doit,  d’une belle queue …et encore pas toujours (sic)…

Ce ne sont que  pièges tendus !

La tendance à la bisexualisation de la société couvrira, à mon sens, beaucoup de drames ! 
Que les Lgtb se peinturlurent la gueule ou non, le Lgtbisme est -et sera- une réalité très loin d’être rose…croyez-en mon expérience. Et celles de proches. Ce n’est pas faire sa fée Carabosse que d’énoncer cela, c’est, hélas, la vérité…

Advertisements

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

2 réponses à “Le Ballon rond et la tête au carré !

  1. C'est vrai que c'est aliénant de se définir essentiellement par rapport à sa sexualité. Un simple exemple, pas vraiment pris au hasard : je ne serais pas tout à fait la même personne si je n'étais jamais allée en Bretagne et si je n'avais jamais visité d'église ou de chapelle bretonne. C'est une expérience forte et marquante, qu'on voudrait renouveler tous les jours et qui apprend à se décentrer de soi-même… Pour en revenir à l'article et à l'affiche, pour moi non plus ces hommes ne sont pas séduisants, c'est même le niveau zéro de la tentation, et c'est tant mieux.

  2. Cher blogger, oui mais ce que je voulais dire c'est que quand je pense aux hommes qui ont construit ces églises ou quand je contemple la mer, je me sens petite. Et aussi, ce que je voulais évoquer sans l'expliquer clairement, c'est que si on prie pendant un temps suffisamment long, il arrive souvent qu'on ressente moins ce qu'il y a de douloureux en nous, qu'on soit délivré temporairement de soucis ou d'un mal-être par exemple.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s