Jean De La Croix

« L’âme se sent privée, châtiée par Dieu, rejetée de Dieu, objet de colère et d’indignation pour Lui, et ce qui surpasse tout le reste, elle appréhende que cet état ne soit irrévocable, éternel. Représentation fidèle de l’épouvantable tourment qu’endure une âme soumise au feu purifiant de cette contemplation. Le prophète nous fait entendre que pour voir se dégager et disparaître la scorie des affections dont l’âme est entachée, il faut qu’elle subisse une sorte de destruction, tant ses passions et ses imperfections sont devenues une même chose avec sa substance même. Cette âme est aussi impuissante que le serait un prisonnier jeté pieds et mains liés dans une basse-fosse. On dirait qu’englouti dans le ventre ténébreux de quelque monstre, elle se sent réduite à rien et comme digérée dans ses entrailles…Il y a ici deux causes de souffrance. D’abord la lumière et la sagesse infusée par cette contemplation est très brillante et très pure, et l’âme qu’elle investit est ténébreuse et impure : de là, une très vive souffrance pour l’âme. Tels des yeux chargés d’humeur, malades et impurs, souffrent de l’éclat du jour ».
JLC
Publicités

6 Commentaires

Classé dans Uncategorized

6 réponses à “Jean De La Croix

  1. Ce texte est bien choisi car il est relativement facile à comprendre. Mais les affections dont il est question sont-elles des attachements (à des personnes) ou des altérations de l'ame ? Saint Jean de la Croix, c'est Saint Jean de la Croix, c'est un grand mystique…. S'il s'agit de détachement par rapport à d'éventuelles affections humaines, je dis : je ne suis pas prete du tout à renoncer à toute tendresse venant d'un être humain ! Non, il ne faut pas me demander ça !

  2. @edith, de la Croix, D'Avila, de Lisieux…eurent des extases pour compenser le manque affectif…l'Amour divin, c'est vraiùent quelque chose !Personne ne te demande de renoncer à quoi que ce soit !

  3. Cher Le Goff, tu me cites des grands mystiques mais un grand désir de Dieu n'est pas donné à tout le monde. Je suis loin d'être rassasiée de joies humaines et terrestres. Mais, pour une raison que j'ignore, je suis souvent attirée par des hommes un peu givrés, pas vraiment faits pour le mariage. Or si pas de mariage en vue, c'est défense d'y toucher ! Et c'est bien dommage….

  4. @Edith, je te remercie par cette fidélité qui me touche.Par ailleurs, je te comprends, TOUS les hommes et les femmes que j'ai aimés étaient givrés !Je les porte en coeur mais rien n'aura été possible.J'aime les peronnes réellement à part…les autres m'ennuient prodigieusement !

  5. Merci pour ta réponse. Les personnes un peu timbrées sont plus sensibles, plus intéressantes et attachantes que la moyenne. Le problème c'est qu'elles sont souvent ambivalentes et instables émotionnellement. L'alternance fusion-rejet est déstabilisante et c'est difficile, voire même impossible de construire dans la durée. Mais il n'est pas question pour moi de me caser avec un homme à la personnalité banale ! Je mourrais d'ennui !

  6. Les femmes étant davantage "popote" que les hommes, ceci n'a pu que renforcer ton orientation. Je suis lucide, je sais bien que des numéros comme Lincoln (cf le dictionnaire très spécial), brillants, avec un humour scabreux mais très spirituel, il n'y en pas des masses parmi les femmes. Et c'est surement ce genre de personne qui te plait. A part ma meilleure amie que je connais depuis 1975, je ne peux aimer que des hommes. C'est si bête ! Vivement l'Au-delà, qu'on soit affranchi de toutes ces histoires d'attirance ou de répulsion physique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s