La Fleur d’Amour

Rose « Barbara »



Les 3 B. Une époque révolue où la grande chanson poétique francophone avait le vent en poupe quand, aujourd’hui, elle est à ramasser à la petite cuiller…
Voici une version à l’ orchestration  magnifique qui m’était inconnue de « La Fleur, la Source et l’Amour », différente de celle publiée  dans le  disque  « La Fleur d’Amour » sorti en 1972.
Barbara, la rose noire,  n’était nullement dupe de la cruauté  du milieu qui l’a vu éclore. Isolée à Précy-sur-Marne, elle vivait en dehors du métier, ne chevauchant son piano que pour les spectacles qu’elle donnait à son public qui au fond, était de ses intimes. Elle fut la seule, par exemple, du show-bize, avec Catherine Lara, à se rendre à l’enterrement d’une Denise Glaser ruinée, qui l’avait poussée sous les projecteurs télévisuels de Discorama alors qu’elle n’avait pas de disque à présenter, et quand le disque était la condition sine qua non  imposée par l’ORTF pour y passer.
A de nombreux admirateurs  de Barbara, je pose la question suivante : « Qu’aurait-elle pensé, elle qui avait un coeur, une écoute et une générosité sans pareilles, et que j’ai constatées, de la politique israélienne en Palestine et du sort des enfants qui y vivent ? ». Ils en restent toujours muets de gêne.
Cette question, je ne la lui ai pas posée, hélas, quand, en 1992, je l’ai eue plusieurs fois au téléphone. Je le regrette bien. Cette chanson est  en soi une réponse. Je pense qu’elle aurait eu honte. Honte !
Quant à toi, Carla Bruni, vieille burne qui ose reprendre Barbara et Mina, tant qu’à faire, ne touche plus,  à ce patrimoine sacré, va branler ton carré de « Vieilles Pies », et dégage  !
La chanson que voici, divine fleur vespérale est dédiée aux gosses de Gaza et aux animaux terrorisés et sacrifiés par l’inhumanité d’un pays qui, ayant commencé dans le sang, finira sûrement dans le sang. Dédié aussi à Celles et à Ceux que j’ai aimés et ne vois plus puisque, n’est-ce pas, la Vie sépare ceux qui s’aiment, parfois doucement, parfois en faisant tellement d’éclats et de bruit qu’ils résonnent encore.

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Uncategorized

5 réponses à “La Fleur d’Amour

  1. Oui la vie sépare ceux qui s'aiment. Et la fuite du temps, encore plus palpable en ces dernières heures de l'année, nous fait nous souvenir avec nostalgie de ces personnes aimées, et dont on est sans nouvelles, pour certaines parce qu'elles sont déjà dans l'au-delà, et pour les autres à cause de regrettables discordes ou de malentendus…

  2. Oui la Vie sépare ceux qui s'aiment, et en ces derniers instants de l'année on repense avec nostalgie aux personnes aimées dont on est sans nouvelles. Certaines sont déjà dans l'Au-delà, et on a perdu les autres de vue à causes de regrettables discordes et malentendus…. Mais l'amour est toujours là, qui rend vivace l'attente des retrouvailles….

  3. Argoat, ma douce. Les retrouvailles se feront de l'autre côté du miroir.

  4. Oui Christian, je suis tout à fait de ton avis, les personnes qu'on a aimées, on les retrouvera dans l'Au-delà, et ça sera léger, contrairement à ce qu'on peut éprouver en ce bas monde….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s