LGB vs LGBT

Voici un court exemple de toute la « singularité » stylistique  LGBTesque  et de sa grandiloquente impuissance. Admirez la déstructuration de la langue ! Le maoisme rose appliqué au français. Ce groupe qui prétend représenter la masse totale des Gués, Lesbiennes et autres, est un politburo de « haïsseurs-seuses (sic) » du mâle blanc, chrétien, hétérosexuel, de droite, de souche…Politburo qui curieusement, tout en se pensant de gôche révolutionnaire, fait précisément  le jeu d’un Rockfeller  dans sa mise en place d’un Gouvement Global que ce dernier  admet  appeler de tous ses voeux. Les revendication LGBTesques sont identiques à celles d’un Attali :  extinction des frontières, immigration toute, brassage total du monde, avortement de masse, adoption, Internationale guée copiée sur les Internationales de tous ordres qui les ont précédées   etc. Le communisme  rejoint l’ultra-capitalisme par truchement de l »homosexualité. Et il faut les voir tourner autour des autorités, quémander leur obole, pour obtenir leurs grasses subventions, qu’elles proviennent de la Mairie de Paris ou d’ailleursnau nom de « l’homophobie ». Le LGBTIsme est un cheval de Troie sciemment placée au coeur de la Nation. Le principe : « Identifiez-vous à votre pénis, et non pas à votre sol ».
En  appelant les individus à s’identifier à leur seule sexualité, et non plus à leurs racines, les LGBT deviennent  les agents parmi les plus virulents de l’atomisation de la société, de la déliquescence de la Nation,  prosélitysme,  de l’apatrisme homosexuel, dont le type  de vie qu’il implique, -ils oublient de le préciser- est en soi, si difficile, si hasardeux et, à tous les égards, stérile.
Ouvons une parenthèse, à l’ouverture de ce petit blog, ce qui m’avait  assez sidéré c’est d’entendre un militant gué m’accuser de « haine de soi ». Une voix dissidente, un seul souhait : la démolir, l’anéantir, la tuer ! Bravo ! Où se niche la tolérance LGBTique ? Haine de soi ? parlons-en ! Ah, bon. Je considère, bien au contraire que de quitter un milieu gangréné par le Sida où les gens mourraient comme des mouches, un milieu où se forment si peu de vraies amitiés, où les individus se jalousent, se tirent entre les pattes, où le curseur des valeurs d’un individu  s’arrête à 30 ans, où jeunesse et beauté sont survalorisées, où l’immaturité fait rage, où la spirale de la recherche des plaisirs ne s’arrête pas, fut très salutaire, et un signe d’authentique Amour de soi. vraiment, on peut dépassé un stade de sa vie, avoir soif d’autres choses que de certaines épreuves inutiles et profondément blessantes. Le monde gué cotoye certains abimes spirituels dont il n’a pas conscience, semble t-il. Discours très chrétien ? Oui, très chrétien, ne vous en déplaise  ! Fermons la parenthèse.
Gageons que si la gôche ultra-capitaliste passait en France, le droit à l’adoption guée et consort serait accordé, et avec, bien sûr, toute trouvée, une énième et idéale pompe aspirante de l’immigration, pour achever le travail de sape de la Nation.
Non, mes « amis » LGBT , on peut avoir goûté à l’Homme, (et accessoirement à la Femme) sans partager vos  idées, qui sont un appel, à peine masqué, à la  destruction de tout ordre ancien et/ou du peuple européen. Autant de  Besancenot et de Laguilliers homos sponsorisés en sous-mains par Rothschild.
Quant à l’ostracisme et le rejet , ce ne sont pas les LGBT qui nous en apprendraient sur le sujet : en tant que Prématuré, Rouquin, Maigrichon, Bigleux,  « Bizarre », Goy à mes heures… etc, et Galleuse pour l’heure !
Rouquinophobie, Biglophobie et Bizarrophobie n’ont pas de secret pour La Galleuse Brebis.
Par ailleurs, si certains homos ont quand même un peu de tête, mais néanmoins pas trop de couilles, ils peuvent  se raccrocher à leur maître-à-penser, Renaud Camus.
La  réduction de soi à son petit coeur et à son « orientation sexuelle »  m’apparait impensable, inadmissible, et pour tout dire,  fautive. L’être humain est beaucoup plus que cela.
Il serait intéressant de fouiller dans les cursives de l’histoire et de comprendre pourquoi, comment, au profit de qui et de quoi, ce concept creux et factice  de guétitude est né, et comment celui-ci a été par la suite, exploité. En tous les cas, il confirme nos inquiétudes non pas de « conspirationnisme » mais d’organisation avérée comme l’ont révélé Bush sr ou Rockfeller au sujet de l’établissement de ce futur et très attendu  Gouvernement Global. Il ne peut y avoir de hasard.  La propagande de  l’homosexualité, rebaptisée « guétitude », ainsi que  Les Marches des Fiertés et autres fanfaronnades colorées,  comme la clownesque Love Parade font partie du projet global d’aliénation au nom d’une pseudo-libération. Tout ce qui est grégaire prête à méfiance.
Une perle Lgbtesque : le « comportement à risques » concerne ici l’orthographe.
Publicités

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Une réponse à “LGB vs LGBT

  1. Que LGB est goy, on était au courant. Rouquin et maigrichon, ça se voit sur la photo de toi en premier communiant. "Bizarre", j'avais remarqué. Mais prématuré, je ne savais pas… Enfin, tu as l'air d'avoir bien récupéré, heureusement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s