Monsieur K

Entre  lézard et  crapaud  :  ils sont pas beaux les rois du monde ?
Des intellectuels, des savants, se perdent en tant de conjonctures, d’ analyses, d’hypothèses, quand il suffit de  contempler une tronche pour voir à qui l’on a affaire. La vue de Dsk m’a fait ricoché sur monsieur K. Eh oui, le pouvoir ne sauve pas de tout, et la condition humaine, qui que vous soyez, vous rattrape  par le col. Mais, hélas, combien de malheurs sont associés à ces  gens hideux qui, depuis leur for intérieur, ont  décidé, d’un trait de signature,  la mort de millions d’autres. Henry Kissinger, ce quasi-reptile, à défaut d’être reptilien,  fait éminement partie de cette lignée maudite.
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s