Oxford 83-85

Années Oxford
En Clown blanc. Si j’avais su, je ne serais pas venu ! Croupir dans un cirque pareil ? Pourquoi faire ? Si, jeune, on avait la préscience de ce qui nous attend , de ce que l’on va apprendre et de cette vie, et du  fonctionnement de cette Terre, on en hurlerait de terreur ! On imagine bien la difficulté, mais pas à le degré de celle-ci, sans parler de  l’épreuve ultime : la mort. Heureusement qu’à 18 ans, un halo d’innocence nous protège ! Mourir à la fleur de l’âge eut été plus décent que de se trimbaler avec le fardeau de la connaissance. Qu’en faire, rendre les armes ? Les individus qui n’ont pas d’interrogation spirituelle en eux sont indignes de vivre, mais cette interrogation sans réponse se fait à quel prix ! J’aurais préféré ne pas avoir tâté de l’ignominie et de la haine des cercles maudits qui nous gouvernent.
Publicités

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

2 réponses à “Oxford 83-85

  1. C'est une merveilleuse photo, aucune femme ne peut y être insensible : beau garçon un peu voyou mais un peu triste (envie de le consoler), cotes visibles signe de minceur, belles mains…

  2. Tu parles d'interrogation spirituelle sans réponse, c'est aussi mon expérience et c'est difficile à vivre. C'est usant, ça pourrait même finir par détruire l'Espérance, en ce qui me concerne en tout cas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s