Plus dure est la chute !

L’excès d’hétérosexualité est aussi, un malheur  !L’ange déchu menotté. Le démon attrapé et rattrapé  par sa queue. Celui-là même  que la « gauche » la plus conne du monde pensait élire … Quand j’écris « gauche », je signifie « le peuple de gauche » le plus bête et le plus crédule, le plus ignare en matière de moeurs et de lobbies.  Quant à ceux qui sont aux manettes, c’est fort différent, c’est « la gauche » la plus perverse, la plus vicieuse, la plus corrompue, la plus menteuse, la plus insensée. Elle se vautre entre les jambes du veau d’or, gueule béante face son anus, et à la bouse qu’il chie.  A ce niveau de perfidie, il n’existe plus ni droite, ni gauche, mais la haute-finance ! Après  Sarkozy, Dsk ? Quelle foutage de gueule cette valse de psychopathes  dangereux, fils de tous ces lobbies qui haïssent la vraie France qui, elle, se barre en quenouille ! Il n’y a guère de fumée sans feu : 25 pour 100 des français, de gogos, auraient donc voté au premier tour pour ce verrat ? Mon dieu, imbéciles de franchouillards aveugles, bande de moutons qu’un loup guiderait avant de les saigner, bande de coqs de fumiers ! Par moments, j’éprouve du méprise, tant la sottise  étreint le crétin. Français, vous n’avez pas encore pris assez de torgnoles,  vous mériteriez qu’on vous en en balance  d’autres dans la tronche. Ca regarde connement Drûcker et Arthur à la télé, avachi sur le sofa, pendant que la France, elle, définitivement, s’enfonce, s’enfonce, s’enfonce  ! Dans le brouillard du gris et dans la nauséeuse « mixité » qui signe sa  destruction. Bande de couards !  Comme disait Jean-Marie : « la France, on l’aime ou on la quitte », c’est la mort dans l’âme,  la voyant ainsi putréfiée, et dégoulinant de toute part, comme un cadavre suintant, que je l’ai  quittée, en pleurant  ! Pas un homme ou une femme de « gôche » dans ce pays n’est nationaliste ou n’est sincère. Seul Roland Dumas ( Avocat fm :., multi-millionaire dû à ses héritages douteux de Jean Genet, et des familles de Giacometti et de Picasso) a un semblant de dignité, quand le voici, comme par hasard, fort éloigné des affaires et au crépuscule de sa vie comme je suis peut-être, d’où ma hargne et mon intransigeance, au crépuscule de la mienne.
                                             
Dans son élégant costume de chez « Georges », le roi, pourtant  est nu. Les prochains sur la liste seront-ils Dray, Séguéla, Tapie  et leurs Rolex  respectives ?
   « Être de gauche est un état d’esprit ! » Anne Sinclair
Publicités

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

3 réponses à “Plus dure est la chute !

  1. DSK : et si ce n’était pas un accident mais tout simplement une « culture !!! » ou une vision du monde ?L’affaire DSK ramène à notre souvenir un article du Maariv , le deuxième quotidien israélien en importance, présenté et traduit en son temps(2005) par le saxophoniste Gilad Atzmon, revenu de ses origines israeliennes et juives et devenu la bete noire de tout le zionisland anglais . Heureusement son talent et sa notoriété le protègent ! *Après la présentation par Gilad Atzmon lisez donc sur un des sites tlaxcala ou sur google en faisant « mombassa Gilasd Atzmon »comme sur http://forum.dzfoot.com/index.php/topic/4744-la-religion-juive-le-sionisme-et-les-intellectuels/page__st__190 l’article du MAARIV De celui-ci Atzmon, nous dit « J'ai dédié beaucoup de mon temps à le traduire parce que je pense qu'il devient crucial pour les gens hors d'Israël de pouvoir comprendre le caractère israélien et ses caractéristiques ». (Et non moins le caractère des Strauss-Kahn , celui qui « ne se lève jamais le matin sans penser à ce qu’il peut faire pour Israel » !)« Peur et mépris au Paradis »par Omri Hasenheim, Kénya, ,MAARIV,14 Octobre 2005.Présenté par Gilad AtzmonLe 22 novembre 2002, l'hôtel 'Paradise Mombassa', un hôtel israélien sis au Kenya, fut attaqué par un groupe terroriste. L'article du Maariv qui suit ne s'intéresse pas à Al Qaïda, mais se soucie plutôt de la dévastation laissée par les Israéliens derrière eux.Ce qui suit est l'histoire d'un bel hôtel israélien installé sur la côte africaine. C'est l'histoire d'une station de vacances sous propriété israélienne à Mombassa, Kénya, planifiée et construite uniquement pour le marché du tourisme israélien. C'est aussi l'histoire de l'outrage total d'une population locale paupérisée. C'est le récit de l'humiliation, de la cruauté, et du viol continu et quotidien de femmes africaines en lutte. C'est l'habituelle histoire horripilante d'Israéliens infligeant des peines aux autres, mais très drôle dans le même temps, un dépit d'elle-même.Par exemple, une fois par semaine, quand les groupes d'Israéliens montaient dans les cars du départ pour retourner à l'aérogare de Mombassa, la direction locale ordonnait au personnel africain de poursuivre les bus en larmes, à grandes effusions, et de répéter « Ne nous quittez pas ! nous vous aimons ! s'il vous plait, revenez ! » Cette instruction étonnante était donnée au personnel local par la direction israélienne de l'hôtel, comme partie intégrante de la formule touristique, dernière impression, pour la ramener après des vacances inoubliables….. (suite sur :http://forum.dzfoot.com/index.php/topic/4744-la-religion-juive-le-sionisme-et-les-intellectuels/page__st__190

  2. @dommage que vous soyez anonyme, je suis en tout point d'accord avec vous. Bien sûr que c'est une culture du mépris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s